Enfermés dans des nuits cubiques

 pour Kevin Cooley

MAI, 2020

Le COVID change tout. Routines, façons de travailler, de consommer, les relations avec les autres et avec soi-même. Après le confinement, aucun recoin de nos maisons ne nous est inconnu. Des jours enfermés chez nous avec nos familles, nos colocataires ou complètement seuls, mais comment nous occuper ?

Kevin Cooley a voulu en savoir plus en photographiant, principalement au crépuscule et pendant la nuit, des personnes isolées du sud de la Californie. Cooley révèle la nouvelle relation à l’environnement à travers l’architecture et l’éclairage, en particulier des appareils électroniques. Des images qui mettent en évidence la connexion, l’information et la distraction numérique que nous avons, et en même temps, la déconnexion humaine dont nous souffrons.

+1
+1

Besoin de prendre de la hauteur ? Contactez-nous.

Ombres et lumières du travail en première ligne du COVID

Ombres et lumières du travail en première ligne du COVID

MÉDIAS | Paris, avril 2020. Une pandémie mondiale due au Covid-19 stoppe le rythme du monde entier, nous confine à la maison …

0

Des fantômes dans la ville de l’amour

Des fantômes dans la ville de l’amour

MÉDIAS | Le photographe Éric Bouvet a capté des images de Paris entièrement désertée en avril 2020. En pleine pandémie …

0

Le meilleur de la technologie pour le meilleur ami de l’homme

Le meilleur de la technologie pour le meilleur ami de l’homme

MÉDIAS | La médecine est en constante évolution, et grâce à la technologie, elle est capable de développer de nouvelles …

0

error: Content is protected !!

Suivez toute notre actualité

Nouveautés, astuces et toute l’actualité en image dans votre boîte email.

Merci, vous recevrez très bientôt notre newsletter